bandeaumarathonclaree.jpg

A nouveau, la Vallée de la Clarée servi d’écrin à une des épreuves phare des longues distances.
Elle est devenue, le temps d’un weekend, incontournable dans le paysage du ski de fond en France !
A cela s'ajoute un beau plateau de coureurs, ou amateurs et professionnels qui se sont côtoyés le temps de l'évènement.
Preuve de ce succès, on note la présence de nombreuses têtes d’affiche nationales comme Robin Duvillard qui a remporté le 42 km et et Coraline Hugue 2ème chez les dames, tous deux membres des équipes de France de Ski, ou Elisabeth Coupat, sélectionnée olympique à Lillehammer qui monte une nouvelle fois sur la première marche du podium.


podiumclareeHF2012_t.jpg

bandeaugpsf2012520px.jpg

GRAND PRIX SKI DE FOND

Chez les hommes, le Team Grenoble est présent en force à mi-chemin de ce Grand Prix 2012 en plaçant 2 coureurs aux premières et 2èmes marches du podium.
Ils sont suivis par le jeune Nicolas AVRILLON nouveau venu au Team Salomon.

Pour les dames, les cartes sont totalement rebattues, et c'est la régularité qui sourit pour le moment à la jurassienne Julie FAURE qui pointe à la première place et à la mauriennaise Céline TERRYN qui la suit.
La 3ème place revient à l'illustre nouvelle recrue féminine du Team Salomon en la personne de Gaétane PERRET.
Elisabeth COUPAT du même Team, bien que remportant le 42 km dames de ce Marathon de la Clarée en devançant Coraline HUGUE de l'Equipe de France de 2m55s, se retrouve à la 4 ème place.

HOMMES :
1er(e) : Thibault MONDON
2eme : Guillaume BERHAULT
3ème : Nicolas AVRILLON

DAMES
1ère : Julie FAURE
2eme : Céline TERRYN
3ème : Gaétane PERRET


Au fil du temps, le Marathon de la Clarée s’est imposé dans le paysage des longues distances en France, comme l’un des « hits » de l’hiver.
Avec 5 nationalités différentes au compteur, les 600 inscrits de cette 5ème édition qui ont pris part à cette fête du ski nordique ont pu partager leur passion dans une ambiance conviviale et festive !
Ils sont chapotés par toute une association dédiée à ce projet.
Mais les organisateurs, n'ont pas oublié ceux qui n'arpentaient pas les pistes de la vallée car une série d'animations musicales particulièrement visible et audible, ont été mis en place dans chacun des hameaux qui jalonnaient le parcours !
L'enneigement des ruelles des villages de Val des Près et Névache, points d’orgue de cette journée ont été un véritable succès populaire.
Merci aux nombreuses personnes et bénévoles, qui ont offert aux coureurs un accueil, une piste, une ambiance de qualité.

Vu sur le net, les impressions d'une participante :
A l’entrée du village de Névache, un rythme de mango nous accueille et nous donne envie de nous arrêter pour mieux en profiter. Au détour des ruelles enneigées, des visages, des cloches, un bonhomme de neige nous encouragent. Emportés par l’effort, la glisse et la frénésie de la course, les skieurs s’imprègnent des mille attentions de ce village en ébullition. Le son des cloches diminue à mesure que le battement du cœur s’accélère. Nous sommes sur la Forestière. Une piste toute en montée, une piste à surmonter. Il suffit d’entendre l’accordéoniste jouer sa belle mélodie pour retrouver son énergie. Un petit merci en passant et nous voilà au sommet de la montée tant redoutée. La descente jusqu’aux Alberts peut commencer. Quel plaisir de dévaler les pentes en pas tournants, de traverser un petit pont en bois, de s’accrocher à quelqu’un plus fort que soi ! Quel plaisir de savourer intensément tous ces précieux moments que nous a offerts le Marathon de la Clarée à sillonner une belle vallée et à traverser des villages enneigés ! Merci à tous les bénévoles qui ont donné leur temps et leur énergie pour offrir du bonheur à 650 coureurs.

Entre visages et paysages, le Marathon de la Clarée chante la beauté du ski de fond dans la traversée des vieux villages et au cœur d’une nature sauvage.