Sur le cicuit urbain de 1200 m, une première manche de prologue consiste à effectuer un tour de circuit en contre-la-montre individuel, avec des départs par intervalles de 30 secondes. Sur cet exercice de pure vitesse, il a pu être vérifié que les spécialistes du Rollerski Racing Team sont bien les plus rapides, en plaçant 5 coéquipiers parmi les 6 premiers et en positionnant le Bressaud Baptiste Noël en pôle position.

Ensuite, sur la seconde manche de poursuite, un nouveau départ est donné dans l'ordre des arrivées de la première manche et avec les écarts de ce chrono. Sur cette épreuve d'endurance (8 tours de circuit) et de tactique, Bastien Poirrier du Team Jobstation Rossignol a rapidement pris les rênes afin de ne pas subir la course d'équipe du RRT. Il s'impose finalement en costaud devant le peloton du RRT, qui se dispute les places d'honneur au sprint. Le leader du classement général du Challenge effectue une belle remontée pour terminer en 8ème position, ce qui lui permet de consolider son avance et d'endosser définitivement le dossard de leader.

2018_bastien-poirrier.jpg

Chez les filles, seules 2 concurrentes étaient inscrites et se donc jointes à la course des jeunes (5 tours de circuits). Tant sur le prologue que la poursuite, la hiérarchie est respectées et Marie-Lou Pierrat devance Eline Boehm.





Retour sur l'édition 2018
Créé en 2016, ce challenge réunit les principales compétitions populaires de ski-roues orientées vers les spécialistes de la discipline et le grand public. Les organisateurs ont à nouveau été honorés de la présence des membres des équipes de France, mais également du Rollerski Racing Team, du Team Jobstation Rossignol et du Team Nordique Crédit Agricole Franche-Comté. En effet, ce circuit vient compléter l’offre « ski de fond d’été » proposée par la Fédération Française de Ski à destination des fondeurs en préparation estivale et qui s’organise autour des 2 grands rendez-vous nationaux : les Championnats de France « ski de fond d’été » et le Challenge National Vincent Vittoz (course à pied et ski de fond d’été).

Pour l’année 2018, le calendrier comportait 6 évènements
- Le Roll’athlon 100, acquit au Rollerski Racing Team, avec Clément Mailler et Samuel Régé-Gianasso (ex aequo) chez les hommes, et à Alicia Choron chez les dames
- La montée de l’Alpe d’Huez, gagnée par Clément Mailler et Alicia Choron
- Le show Aix Ski Invitational, avec la victoire d’Enora Latuilière et le Trophée Romain Claudon attribué à Lucas Chanavat
- La montée du Semnoz, domptée par Adrien Mougel et Karolina Bicova
- La doyenne Cosne-Sancerre, dominée par Maurice Manificat et Laurence Feduzi
- La finale sur la Rollerski Romain Claudon, remportée par Bastien Poirrier et Marie-Lou Pierrat

Participation en hausse
Pour cette 3ème édition du challenge, on dénombre 235 participants sur les différentes épreuves, avec une participation globale en hausse de 30% par an, ce qui porte à 500 le nombre de personnes différentes inscrites sur une épreuve du challenge depuis sa création.
La moitié des participants sont des masters (+ de 30 ans) et le tiers des participants ont plus de 40 ans.
Désormais, les pratiquants choisissent de participer à plusieurs événements dans la saison, ce qui a permis de faire doubler le nombre de participants sur certaines épreuves comme la montée de l’Alpe d’Huez ou le circuit urbain de Gérardmer.
Pour les spécialistes du ski de fond, les principaux temps forts sont le show Aix Ski Invitational avec une affluence record, mais également la Montée du Semnoz et la finale devenue incontournable à Gérardmer sur la Rollerski Romain Claudon.

Le sans-faute de Clément Mailler
Clément Mailler a participé à toutes les compétitions du circuit, en signant des podiums sur 4 épreuves, ce qui lui permet de terminer avec une large avance sur Samuel Régé-Gianasso, auteur de très belles performances sur les épreuves de vitesse à Aix-les-Bains et Gérardmer. Matthieu Peyronnard conserve sa 3ème place et endosse le dossard de leaders chez les quadras, grâce à des résultats réguliers sur toutes les épreuves. Le podium de cette catégorie M2 est complété par Jérôme Launey (Vercors Ski de Fond) et Arnaud Biglieto (CS La Féclaz).
Aux places d’honneur on relève également la présence du Féclazien Paul Combey et de l’Allemand Niklas Bender, victime d’une erreur de parcours à Gérardmer et qui n’a donc pas réussi à défendre sa 5ème place.
Grâce à sa victoire à Gérardmer et à sa 8ème place sur Aix Ski Invitational, Bastien Poirrier du Team Jobstation Rossignol remonte à la 6ème place du classement général final en n’ayant participé qu’à 2 épreuves, ce qui laisse imaginer son résultat s’il avait pu participer à 1 ou 2 épreuves supplémentaires.
Chez les juniors, c’est le Japonais Kitade Kyunosuke qui emporte le classement général final grâce à 2 podiums au Semnoz et à Gérardmer. Il devance Simon Locatelli (ESS Saugette) et Gaspard Rousset (CS La Féclaz), qui n’ont participé qu’à une course.
Au niveau des quinquas, le résultat est resté incertain pendant toute la saison et c’est finalement Eric Baudot (SCN Praz-Lys-Sommand) qui parvient à conserver sa 1ère place grâce à 5 résultats. Il devance les Jurassiens Frédéric Badi (4 épreuves) et Marc-Antoine Dussouillez (3 épreuves).
Pour le classement des plus de 60 ans, c’est logiquement le Ranspachois Philippe Dordan qui endosse le dossard de leader devant Eric Rousset (BC Montesson) et l’Italien Enrico Coucourde.
Enfin, il faut souligner la participation de 3 sportifs de plus de 70 ans : l’Italien Vincenzo La Camera, ainsi que les Savoyards Jean-Pierre Cochet et Pierre-Jérôme Berbottino. Bravo à eux !

Podium_Gerardmer.JPG

Podium_Gerardmer_bis.JPG

Remerciements aux partenaires
Grâce aux partenariats noués avec le groupe NGE "Nouvelles Générations d'Entrepreneurs", Jean-Prost Sports, Intersport les Rousses, www.ski-fond.com, sans oublier Roll'X et l'ANCEF, c’est une dotation de 2500 €, qui a permis d’honorer les finalistes ayant terminé au moins 2 épreuves.
Du côté des médias, la couverture de l’évènement a été assurée de façon efficace grâce au partenariat avec Nordic Magazine (3 articles par événements), la presse régionale, et l’ANCEF (www.nordicski.fr).
A ce sujet, ne loupez pas l’article sur l’histoire du patinage et du ski-roues, à paraître au mois de décembre dans le magazine Présence Nordique édité par l’ANCEF.
Félicitations à tous les participants et merci aux bénévoles ou partenaires, qui permettent de rendre ce circuit attractif.
Pour l’année prochaine, le lancement officiel du challenge est programmé au printemps 2019 : des contacts sont en cours pour organiser une épreuve d’ouverture en tout début de saison dans le cadre du Multisport Festival du Vercors les 11 et 12/05/2019, avant le traditionnel Roll’athlon 100, qui se tiendra le 02/06/2019.
Plus d'infos au cours de l'hiver !