Le doublé de Maurice Manificat

Le triple champion olympique Maurice Manificat avait découvert et apprécié cette épreuve sympathique l’an dernier : il avait promis de revenir en 2018 et il a tenu sa parole en ce dimanche 7 octobre. En raison de quelques averses nocturnes, la chaussée était glissante et les appuis fuyants ne lui ont pas permis de battre son propre record. Mais la météo est restée clémente et c’est finalement le soleil qui a permis aux participants de bénéficier de la vue sur le Val de Loire à l’arrivée.

Sur le plan sportif, Clément Mailler, membre du Rollerski Racing Team, est parvenu à signer un excellent chrono en individuel, avec seulement 7 secondes de retard sur le meilleur fondeur français à l’issue de la première étape. L’an dernier sur le même parcours, Maurice Manificat avait relégué les membres du Rollerski Racing Team à plus de 20 secondes. Lors de la montée finale, Clément Mailler a réussi à limiter l’écart à une trentaine de secondes, là où l’écart dépassait la minute l’an dernier.

Belle course de Mathieu Peyronnard, qui complète le podium après avoir réussi à contenir les assauts en provenance du Vercors et de la Bretagne dans la montée finale.

Le dossard de leader pour Clément Mailler

Grâce à cette 2ème place, Clément Mailler prend une sérieuse option pour la victoire finale, avec près de 800 points d’avance sur son coéquipier Samuel Régé-Gianasso.

Le très régulier Mathieu Peyronnard, qui a participé à toutes les épreuves inscrites au calendrier, devrait pouvoir défendre sa 3ème place lors de la dernière épreuve.

La suite du classement dépendra de la participation et des performances d’Adrien Mougel, Niklas Bender et Paul Combey sur la compétition de Gérardmer.

Outre le podium qu’il devrait pouvoir conserver au niveau du classement général, Mathieu Peyronnard est désormais assuré de conserver le dossard de leader masters chez les quadras. Il devrait devancer Jérôme Launey (Vercors Ski de Fond) et Arnaud Biglieto (CS La Féclaz).

Du côté des quinquas, tout reste possible pour Eric Baudot (SCN Praz-de-Lys Sommand), Frédéric Badi (SC Grandvaux), Marc-Antoine Dussouillez (L’Abbaye) et Hervé Laurence (SC Dijon).

Chez les plus de 60 ans, Philippe Dordan (SC Ranspach) devrait conserver son dossard de leader devant Eric Rousset (BC Montesson) et l’Italien Enrico Coucourde.

Pas de changement pour les plus de 70 ans, avec le trio formé par l’Italien Vincenzo La Camera, Pietro Berbottino et Jean-Pierre Cochet.

Au niveau des juniors, Simon Locatelli (ESS Saugette) devance provisoirement Gaspard Rousset (CS La Féclaz) et Quentin Joly (Haut-Jura Ski), mais le classement risque d’être profondément remanié après l’épreuve de Gérardmer.

De même chez les filles, où Alicia Choron du Team CAFC devance toujours provisoirement Mélissa Maire et Gabrielle Mazuir.

Podium.jpg

Podium_2.jpg









Prochaine étape :

La finale du challenge 2018 est organisée par l’AS Gérardmer Ski Nordique dans le cadre de la Rollerski Romain Claudon ce samedi 13 octobre. La remise des prix du challenge suivra la remise des prix de cette ultime épreuve.