Le dimanche 01/10/2017 s'est déroulée la 5ème épreuve du Challenge Roller&Ski 2017 sur la 26ème édition de Cosne-Sancerre. Cette épreuve de plaine est atypique en raison de sa longévité, son format mêlant randonnée populaire et compétition de haut niveau, sa localisation centrale et son public venant de toutes les régions de France.

Au-delà des fondeurs issus des différents massifs montagneux (Vosges, Jura, Alpes, Massif Central), on y croise de nombreux Bourguignons, Bretons et Franciliens, qui ne pratiquent le ski quasiment que sur des roulettes. Si Arçon est une référence pour les fondeurs, qui y désignent leur Champion de France, Cosne-Sancerre constitue un véritable "championnat des régions de France" en termes de rollerski populaire... et c'est pour cette raison que ça fait 26 ans que ça dure.

A l'heure du rassemblement des participants devant le stade municipal de Cosne/Loire, les organisateurs affichaient une mine radieuse : non seulement la route était sèche, mais le record du nombre de participants était dépassé avec près de 70 inscrits. Et non des moindres, car le leader du ski de fond français, Maurice MANIFICAT avait répondu favorablement à l'invitation. Celui-ci avouait qu'il n'avait pas rechaussé de rollerskis à roues P.U. depuis les Championnats de France de Super-Besse en 2010. En effet, blessé en 2011 et 2012, il n'avait pas pu participer aux épreuves estivales. Ensuite, à partir de l'année 2013, la FFS a imposé un matériel normalisé et bridé, ce qui a conduit tous les athlètes de haut-niveau à ne plus pratiquer qu'en roues lentes, tant à l'entraînement qu'en compétition.

C'est donc dans une ambiance très conviviale que le peloton s'est mis en route pour la première étape de liaison jusqu'à Villechaud.

Le champion a effectué un reportage sympathique sur tweeter et s'est prêté au jeu des questions et selfies avec les participants, dont certains lui proposaient de concourir en roues lentes pour lui éviter d'écraser la course.

Mais ce sont bien des rollerski à roues rapides que Maurice Manificat a chaussés pour faire tomber de plus d'une minute le record détenu depuis 2008 par Guillaume De Nardin (15'22''), l'un de ses techniciens en équipe nationale.

Le nouveau temps de référence est donc de 14'10'' pour le combiné des 2 manches.

Les deux Vosgiens Igor Cuny et Mathieu Prud'homme ont bien essayé de s'accrocher, mais il n'ont rien pu faire face à la puissance et au rythme imposé par le Champion de France en titre. Le Bressaud, sociétaire du Rollerski Racing Team, s'offre une belle deuxième place et améliore lui aussi son record personnel.

Du côté des filles, Anne-Laure Cuny signe une nouvelle victoire pour sa 7ème participation à l'épreuve.

Lors de la remise des prix, Maurice Manificat a souligné la convivialité de l'épreuve, mais également l'intérêt sportif des 2 spéciales chronométrées, en particulier la courte mais intense et sinueuse montée de Sancerre.

Tout comme le Rollerski Racing Team et comme beaucoup de participants, il a promis de revenir skier l'an prochain entre Cosne et Sancerre, si le calendrier le permet.

Au niveau du challenge, Karolina Bicova reste en tête chez les filles, où le classement général est inchangé. Chez les hommes, Jérôme Launey cède son dossard de leader à Mathieu Peyronnard.





Les passionnés de rollerski ont encore deux rendez-vous majeurs pour l'année 2017 : la Rollerski Romain Claudon et la fête du Rollerski Racing Team à Gérardmer ce samedi 07/10 et la Montée du Semnoz à Annecy avec la remise des prix du challenge rollerski le samedi 14/10.