La saison 2011 a été très difficile pour la majorité des sites de ski de fond Pyrénéens.
Au final la Transpyrénéenne est la seule course populaires des Pyrénées qui a pu se dérouler cet hiver, entrainant une participation plus faible des compétiteurs locaux.
Sur un parcours bien préparé, mais rendu peu glissant, et par une nuit aux températures clémentes, dès 9h30 les coureurs des quatre distances de cette Transpyrénéenne se sont élancés sur la piste du Sarrat.

Très rapidement un cinq coureurs se détachent : Jérémie Millereau, Baptiste Cazaux, Olivier Coupat, et Gaétan Breyton pour le 42k emmenant dans leur sillage Benoit Julien, le favori du jour pour le 21km, qui malgré sa détermination ne pourra pas suivre le rythme imposée par le Team Salomon.

Sur les hauteurs du plateau de Beille, les conditions de glisse deviennent changeantes avec les dix centimètres de neige fraiiche et humide qui sont tombés dans la nuit, Au fil des kilomètres le pyrénéen Cazaux et le sociétaire du ski club Gap Bayard, Millereau prennent l’ascendant sur leurs adversaires. Ainsi c’est ensemble que ces deux coureurs arriveront dans le stade d’arrivée, pour disputer un sprint emmené et gagné par Jérémie Millereau

Chez les dames Elisabeth Coupat prend la course à son compte et franchi victorieusement la ligne d’arrivée confortant ainsi sa place de leader du grand prix ski de fond, en deuxième position Muriel Marin (Sn Chartousin) suivi de la catalane Eizmendi Isabel pour la troisième place.

Sur le 21km victoire logique de Benoit Julien l’alsacien du SC Ranspach qui devance le Beillois Arnaud Bosc  . Pour les dames la pyrénéenne des montagnards Argelésiens Chloé Fari s’impose. Aux 10 km, Aristide Bégue et Juliette Fari sont montés sur la plus haute marche du podium.

Annie et Olivier Bosc